P4 R. JESPO COMINES-WARNETON B - K. FC POPERINGE B - News RCGS Comines Warneton - les réfèrents sur Comines Warneton

ADMIN WEBMASTER
RCGS CREATION
PHP HTML JAVASCRIPT MYSQL
DE SITE WEB
Aller au contenu

Menu principal :

P4 R. JESPO COMINES-WARNETON B - K. FC POPERINGE B

les réfèrents sur Comines Warneton
Publié par dans Football Comines ·
Nouvelle déception pour les rouges et blancs qui ont écopé deux cartes rouges en cinq minutes.
Samedi  7 janvier, c’est en nocturne et dans le brouillard que l’équipe B de la  Jespo recevait celle du K.FC Poperinge B classée elle aussi à la  onzième place du classement avec le même nombre de points.

P4 R. JESPO COMINES-WARNETON B - K. FC POPERINGE B

Dès  l’entame de la rencontre, se sont les « keikoppen » qui  se lancent  résolument à l’attaque, avec un premier tir au but, suivi d’un autre à  la septième minute qui fait trembler les filets (0-1). A la douzième,  possibilité pour la Jespo, mais ça passe à côté, suivi illico-presto  d’une reprise de la tête d’un Flandrien qui passe juste au dessus de la  latte. A la vingt-huitième minute, se sont cette fois, les locaux qui se  lancent à l’offensive et à Bilal Kedad de placer le ballon entre les  poteaux (1-1). Mais deux minutes plus tard, nouvelle opportunité, de  l’autre côte du terrain, mais Emilio parvient à capter la balle et il en  sera de même deus minutes plus tard. Malheureusement, peu avant que  l’arbitre ne siffle la fin de la première période, les visiteurs  parviennent à prendre l’avantage (1-2).

P4 R. JESPO COMINES-WARNETON B - K. FC POPERINGE B

En seconde période, se  sont à nouveaux les visiteurs qui prennent les initiatives, et  malencontreusement, l’attaquant Bilal Kedad reçoit sa deuxième carte  jaune de la soirée, et c’est l’exclusion. Cinq minutes après, encore une  autre pour Clément Ferla le défenseur, qui obtient sa première carte,  mais elle est rouge. Malgré la réduction  à neuf unités, les rouges et  blancs ont le mérite de ne pas se décourager, et de tenter le tout pour  le tout. A la soixantième minute, occasion en or pour les Flandriens, et  à Emilio de s’illustrer une fois encore, mais trois minutes après, il  ne peut rien faire (1-3). Idem peu après pour le quatrième par un  puissant tir croisé (1-4). Alors que les supporters venus d’ailleurs ne  cessent de crier « Allez Poperinge ils ne sont plus qu’à neuf ! » les  rouges et blancs, par  deux fois, ont l’occasion de réduire le score,  mais le dernier défenseur est toujours à la bonne place. Egalement de  l’autre côté du terrain où Emilio qui durant toute la deuxième période, a  évité une avalanche de buts. Conclusion : N’avoir encaissé que deux  buts avec deux hommes en moins en deuxième mi temps, c’est déjà pas mal.

Reportage:   Walter Vandenberghe
Sources de l'article:



Aucun commentaire


Retourner au contenu | Retourner au menu