Journée noire pour les équipes des rouges et blancs A et B de la R.Jespo Comines Warneton - News RCGS Comines Warneton - les réfèrents sur Comines Warneton

ADMIN WEBMASTER
RCGS CREATION
PHP HTML JAVASCRIPT MYSQL
DE SITE WEB
Aller au contenu

Menu principal :

Journée noire pour les équipes des rouges et blancs A et B de la R.Jespo Comines Warneton

les réfèrents sur Comines Warneton
Publié par dans Football Comines ·
 
Ce dimanche 4 décembre, les gars de l’équipe B recevaient ceux du VKW Vleteren pour leur quatorzième journée de championnat de quatrième provinciale. Cuisante défaite on l’accorde, mais comment, aurait-elle été aussi importante si l’arbitre avait accordé le pénalty en première période ? C’est la question que l’on peut se poser.

Après la minute de silence respectée en mémoire du décès de Monsieur Sylvain Hof, employé de la banque Belfius et partenaire de la Royale Jespo, dès l’entame de la rencontre, se sont les Flandriens qui ont une opportunité de marquer, mais au quart d’heure suivant, se sont les locaux qui ne profitent pas une occasion bien plus franche, car le tir au but passe au dessus de la latte. Dix minute après, nouvelle incursion des rouges et blancs mais à l’entrée de la ligne de réparation, Azeddine Maallam se fait faucher par un défenseur du VKW. Dire qu’il « n’y à pas photo » serait exagéré, mais toujours est-t-il qu’il y en a une du photographe de service. Durant les cinq dernières minutes de la première mi temps, les bleus et noirs de Vleteren ont par deux fois, l’opportunité d’ouvrir la marque. L’une dont le ballon est dégagé à même la ligne par Emilio Roelens, et une autre puissant par un tir qui passe à côté, tout comme les autres possibilités non fructueuses des hommes de Jean-Pierre Wickaert qui en toute logique, méritaient de faire trembler les filets au moins une fois…

            

Quand à la seconde période, il y aura pour le peu de supporters locaux présents, de quoi se mordre les doigts. En effet, la balle à peine mise en jeu, possibilité pour le VKW, et c’est dedans (0-1), et à la soixante-deuxième le deuxième (0-2). Idem à la septantième pour le troisième (0-3). Cinq minutes après, réelle possibilité pour la Jespo de réduire le score, mais le gardien parvient à capter le ballon. En fin de partie, toujours pas comblés de leur prestation, ils parviennent à placer la cerise sur le gâteau  (0-4). Malgré cette rencontre qui ne reflète pas tout à fait la physionomie du match, les joueurs locaux tentent à tout prix de sauver l’honneur, et ils y parviennent enfin par Vianney Bardoux peu avant que l’arbitre ne siffle la fin de la rencontre, qui en deuxième période est à oublier au plus vite.

Reportage:  
Walter Vandenberghe
Sources de l'article:



Aucun commentaire


Retourner au contenu | Retourner au menu